Drone & Pressing : L’arrivée des chemises volantes

On le sait désormais, nos amis les drones peuvent servir dans bien des domaines : photographie, surveillance, cartographie etc… De fait, l’Agence Fédérale de l’Aviation américaine a beaucoup contribué à la démocratisation de l’utilisation de drones pour le grand public. Ainsi, on a pu voir de drôles d’usage de quadricoptères se répandre. C’est le cas de la chaîne de pizzeria Domino’s Pizza qui se lance dans la livraison par drones, ou encore le restaurant londonien Yo ! Sushi servant ses clients avec des  modèles d’AR.Drone 2.0 un peu remaniés.

humanoides_fr_drones_livreur_pressing

Cette fois-ci, c’est un pressing d’un coin de rue de Philadelphie (US) qui se lance dans la livraison de costumes via le Phantom de DJI. Harout Vartanian, le propriétaire et pilote du Phantom, se fait une joie d’accrocher les cintres sur son Phantom afin de délivrer chemises et costumes. Pour lui, cette méthode est très tendance. Le jeune homme de 24 ans n’a pas vraiment tort car l’initiative a su piquer la curiosité de médias locaux tout comme les centaines de visiteurs sur sa vidéo Youtube.

A noter que notre cher Harout Vartanian compte bien investir dans un modèle plus puissant afin de pouvoir livrer 5 à 6 chemises à la fois. Un coup de communication fort bien réussi.